VoisiWATT – Ma propre énergie

Énergie Partagée : Votons ! Et réinvestissons la démocratie !

Les jours que nous vivons sont décisifs pour notre démocratie.

La séquence politique actuelle fait peser de réelles menaces sur les valeurs portées par Énergie Partagée et plus généralement par les acteurs de l’économie sociale et solidaire : la coopération, l’égalité de toutes et tous, l’exercice concret des libertés démocratiques, la solidarité, la justice sociale, l’intégration des enjeux écologiques. Elle fait également peser un risque majeur sur la poursuite des actions en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique.

Dès sa fondation et afin d’orienter son action, Énergie Partagée a adopté une charte pour affirmer sa vision, qui est celle :

  • d’un système énergétique marchant sur deux jambes, celle de la réduction des consommations d’énergie (sobriété et efficacité), et celle de la production intégralement basée sur les énergies renouvelables, dans le respect des équilibres écologiques et de la préservation des ressources naturelles et dans une société apaisée et conviviale.
  • d’une participation active de chaque citoyen et de chaque communauté humaine aux décisions et actions nécessaires pour atteindre ces objectifs, dans une logique de partage des rentes et des bienfaits, dans l’esprit d’un véritable service public d’intérêt général.

Nos missions et notre vision ne sont pas compatibles avec le programme politique de l’extrême-droite, qui nie la gravité des enjeux écologiques et énergétiques, qui s’oppose explicitement au développement des énergies renouvelables et qui mine les libertés démocratiques.

Le mouvement Énergie Partagée appelle donc chacun et chacune à exercer son droit de vote les 30 juin et 7 juillet prochains aux élections législatives pour se mobiliser contre les idées d’extrême droite, et à confirmer cet engagement hors des urnes, partout où le dialogue doit être restauré.

À chacun·e de trouver la manière de prolonger ce vote et lui donner corps plus durablement, au service de sa communauté, au sein d’une association, un collectif, une coopérative ou bien d’autres modalités.

Ces engagements individuels et collectifs, notamment au niveau local, patients et décisifs, sont une réponse efficace contre l’installation d’une résignation nationale et d’une inertie électorale.

Citoyennes et citoyens, coopérons et réinvestissons la démocratie !

À lire aussi

La coopérative Enercoop, fournisseur d’électricité 100 % renouvelable et co-fondateur d’Énergie Partagée, explique dans un article « ce que le programme du RN fait à la transition énergétique ».

Le réseau ECLR Occitanie, qui fait partie de notre mouvement, a publié une tribune qui met en lumière à quel point le Rassemblement National se positionne comme ennemi des énergies renouvelables et de l’économie sociale et solidaire.

L’association nationale ESS France a pris position face au risque de l’arrivée au pouvoir de l’extrême-droite. ESS France représente les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Le Réseau Action Climat, dont Énergie Partagée est membre, a élaboré une analyse de la législature 2022-2024 via les positions des principaux blocs politiques sur 11 mesures concrètes sur l’écologie et la justice sociale

Laisser un commentaire

Retour en haut